L'Agriculteur Normand 26 avril 2012 à 15h54 | Par T.Guillemot

Ensilage de maïs contre foin séché en grange - La Blanche Maison rend un verdict nuancé

Techniquement, les deux systèmes “pâturage + ensilage de maïs” et “pâturage + foin séché en grange” franchissent la ligne d’arrivée au coude à coude. Economiquement, le second est plombé par l’investissement dans le séchoir. Environnementalement : quasi égalité si l’on occulte la consommation d’électricité nécessaire au bon fonctionnement de ce même séchoir mais une moindre consommation de produits phytosanitaires en système herbe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bernard Houssin (directeur de la ferme expérimentale) : “en conclusion, je dirais qu’il n'y a pas de système laitier parfait. Ils doivent être tous améliorés pour répondre aux exigences environnementales de plus en plus fortes tout en assurant aux éleveurs un revenu satisfaisant et de bonnes conditions de travail”.
Bernard Houssin (directeur de la ferme expérimentale) : “en conclusion, je dirais qu’il n'y a pas de système laitier parfait. Ils doivent être tous améliorés pour répondre aux exigences environnementales de plus en plus fortes tout en assurant aux éleveurs un revenu satisfaisant et de bonnes conditions de travail”. - © TG
Mission accomplie. Après 4 années d’expérimentation à La Blanche Maison (50), l’évaluation des performances technico-économiques et des impacts environnementaux de deux systèmes laitiers “pâturage et ensilage de maïs” (EM) et “pâturage et foin séché en grange” (FV) a rendu son verdict. Sur le plan technique, les deux systèmes se valent même si la productivité des animaux en système FV décroche quelque peu. Une meilleure maîtrise du taux de légumineuses dans les prairies multi-espèces pourrait   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui