Réussir Aviculture 02 décembre 2014 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

Watkins Poultry Merchants, premier fournisseur de volaille sur le marché du vif new-yorkais

A New-York, la commercialisation de la volaille passe aussi par le marché du vif. Acteur numéro un : l'entreprise Watkins Poultry Merchants et son produit vedette, le poulet Sasso.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le nombre de marchés de vif étant 
en augmentation aux alentours de 
New York, notamment sur Philadelphie, Jacob Helfrich est optimiste.
Le nombre de marchés de vif étant en augmentation aux alentours de New York, notamment sur Philadelphie, Jacob Helfrich est optimiste. - © P. Le Douarin

L’aventure de Watkins Poultry Merchants a commencé dans les années 1980 avec Jake Helfrich et Matt Gross, père et oncle de Jacob. L'entreprise a été lancée pour fournir en vif le magasin du père de Jake, situé Watkins Street à Brooklyn. À la même époque, de nombreux marchés s’ouvraient et cherchaient des volailles, ce qui fut une opportunité de développement. La maison new-yorkaise compte aujourd’hui une soixantaine de salariés et emploie sept membres de la famille. Elle fait élever ses volailles en Pennsylvanie, dont elle est originaire, avec des producteurs sous contrat. « Les élevages sont conformes aux règles fédérales sur le bien-être et la santé animale », souligne Jacob. Ils n’utilisent jamais de farines animales et les volailles sont en claustration « pour une raison de coût et de volume commercialisé ».
Six jours par semaine, quatre camions transportent au maximum 650 caisses de six à quatorze oiseaux vers l’entrepôt de Brooklyn. D’autres vont livrer en moindre quantité Long Island, et le New Jersey, notamment Philadelphie. Au petit matin, les revendeurs viennent chercher les commandes passées la veille.



Le poulet sasso est élevé en plein air en Pennsylvanie.
Le poulet sasso est élevé en plein air en Pennsylvanie. - © watkinspoultry.com

Watkins Poultry produit et commercialise toutes les volailles souhaitées. Vendu quotidiennement depuis 2012, le poulet coloré Sasso(1) devient peu à peu une marque. « On demande de plus en plus souvent ‘one Sasso’. » Ce poulet abattu à 12 semaines est doublement apprécié : pour sa rusticité et pour ses caractéristiques de goût et sa coloration (pattes et peau jaunes, plumes rouges, noires…).

 

(1) Issu du croisement d’un mâle X44 B et d’une femelle SA31.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui