Réussir Aviculture 16 juin 2014 à 08h00 | Par Xavier Cresp

Transition vers le logement collectif pour les producteurs de foie gras

Le passage au logement collectif est une des grandes attentes de la filière palmipède à foie gras. De nouveaux équipements sont proposés aux structures coopératives et éleveurs indépendants. Ils étaient présentés à la 22e édition de Foie Gras Expo, salon organisé par la Maison du Palmipède fin mars à Mont de Marsan. La date butoir pour la mutation est fixée à fin 2015.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les logements avec des gaines 
ont leurs adeptes.  La notoriété 
du constructeur reste un atout.
Les logements avec des gaines ont leurs adeptes. La notoriété du constructeur reste un atout. - © X. Cresp

Avec 41 % d’ateliers aux normes et une date butoir fixée à fin 2015, les enjeux du gavage deviennent pressants. La filière palmipède à foie gras qui s’est engagée à respecter cette échéance y travaille, alors que les offensives des anti-gavages se développent. De la part des groupes coopératifs, les incitations au changement ont porté leurs fruits, grâce à un accompagnement technique et économique. Mais les éleveurs indépendants semblent moins pressés. Dans la quinzaine de modèles présentés fin mars à Mont-de-Marsan, deux tendances se dessinent : un logement simple sans contention ou plus sophistiqué avec contention, raclage ou ventilation intégrée. L’uniformité de la demande des producteurs coopératifs a permis à certains constructeurs de tirer leur épingle du jeu. Néanmoins, chaque constructeur tente de montrer son ‘plus’ auprès des éleveurs encore indécis. Le prix du logement, ses apports techniques, et la notoriété du constructeur sont des critères de choix importants.


Assurer la transition entre générations


Le passage au logement collectif est un vrai choc de génération. Parmi les indécis, nombre se posent la question de continuer le métier. Consciente de cette réalité, la Maison du Palmipède, en partenariat avec les instances professionnelles, a communiqué sur les différents modes de commercialisation des produits. Circuits courts, conserverie à la ferme, agrotourisme ont été débattus pour susciter l’intérêt de producteurs désireux d’apporter une plus-value à leur exploitation. À terme, le logement collectif devrait aussi apporter plus de confort humain. Il pousse à l’innovation technique qui s’accompagne d’une transition économique pour toute la filière, mais aussi générationnelle qui accélère cette mutation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui