Réussir Aviculture 13 mai 2015 à 08h00 | Par Véronique Bargain

Toute l’aviculture aidée en Pays de la Loire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le plan de modernisation des élevages vise une amélioration de la qualité et/ou de l’impact environnemental des élevages.
Le plan de modernisation des élevages vise une amélioration de la qualité et/ou de l’impact environnemental des élevages. - © S. Bourgeois

Toutes filières avicoles confondues — une première en région Pays de la Loire — le secteur volailles/lapins, devrait recevoir 30 % des 146 millions d’euros pré-affectés au plan de modernisation des élevages (PCAE animal), soit un budget annuel de l’ordre de 5 millions.

Une démarche d’amélioration de la qualité et/ou de l’impact environnemental doit être intégrée par le demandeur. En plus d’un auto-diagnostic simple, il s’engage à suivre une formation dans un délai de deux ans, en agro-écologie, multi-performance ou agriculture biologique.

Trois appels à projets par an seront ouverts à dates fixes (fin janvier, fin avril et fin septembre). Alors que le PCAE était en « bouclage » fin mars, le premier appel à projets s’est déroulé du 13 avril au 18 mai. Le second aura lieu cet été. Les JA, les JA en société et l’engagement dans une « démarche collective remarquable » (cahier des charges certifié par OC incluant une alimentation non OGM) bénéficient de bonus de points et de taux (5 ou 10 %). Le plancher d’investissement est de 10 000 €. Un projet de rénovation ou construction peut prétendre à 24 000 euros d’aides (30 % sur 80 000 euros éligibles). L’autoconstruction n’est pas possible (garantie décennale) mais le désamiantage peut être pris en compte, sous conditions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui