Réussir Aviculture 27 juin 2017 à 18h00 | Par P. Le Douarin

Douze foyers de H5N8 HP détectés en Belgique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les cas de H5N8 détectés concernent le secteur des volailles d'agrément très développé en Belgique (pigeons voyageurs notamment)
Les cas de H5N8 détectés concernent le secteur des volailles d'agrément très développé en Belgique (pigeons voyageurs notamment) - © P. Le Douarin

Depuis le 1er juin, la Belgique et le Luxembourg sont touchés par des cas de H5N8 hautement pathogène qui se seraient propagés par les marchés publics.

Le virus H5N8 est une souche hautement pathogène « classique ».

Entre le 1er juin et le 27 juin,douze cas ont été identifiés : chez deux négociants d'oiseaux de loisir à Oostkamp (entre Ostende et Gand) et Menin (proche de la métropole Lilloise) chez dix détenteurs amateurs au Luxembourg (Wellin et Saint-Ode), dans le Hainaut (Soignies, Baisieux-Quiévrain, Ath, Hertain-Tournai, Trazegnies-Courcelles, Fleurus), et en Flandre occidentale (Zuienkerke).

La vente d’oiseaux et de volailles et autres rassemblements ont été interdits sur tout le territoire belge.

Des zones de protection de 3 km et/ou de surveillance de 10 km ont été appliquées autour de chaque point de détection.

Dans les périmètres de protection, les volailles sont confinées, les transports interdits et les détenteurs d’oiseaux doivent se déclarer.

En zone de surveillance, les mêmes mesures sont appliquées, sauf la claustration.

La Préfecture du Nord a mis six communes sous surveillance le 20 juin, en lien avec le cas de Menin : Bousbecque, Halluin, Neuville-en-Ferrain, Roncq, Tourcoing et Wattrelos(en fond bleu sur notre carte interactive).

Une deuxième zone de surveillance a été mise en place le 26 juin sur trois communes : Baisieux, Camphin-en-Pevèle et Willems (en fond rosé sur la carte interactive).

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui