Réussir Aviculture 11 juin 2014 à 08h00 | Par La rédaction

Redynamiser l’image de la pintade

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guinea fowl International

Avec une baisse des abattages en 2013, la pintade n’est pas dans une dynamique de croissance, « mais c’est un produit de plus en plus festif », note Jean-Louis Zwick, président du Comité interprofes-sionnel de la pintade (CIP). Pour redynamiser sa consommation le reste de l’année, le CIP entend poursuivre le développement de la découpe (deux tiers sont écoulés en RHD),
innover sur les produits et attirer les jeunes, car le consommateur de pintade a plus de 50 ans.

D’où le lancement d’un site web et d’une communication offensive via le Grif, le « Guinea fowl Reintroduction International Front ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui