Réussir Aviculture 14 août 2013 à 11h14 | Par La rédaction

Réaction au stress et système immunitaire sont liés en aviculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jeunes cailles en élevage.
Jeunes cailles en élevage. - © Christian Slagmulder/Inra

Il existe une forte relation entre les mécanismes de réaction au stress et le système immunitaire. Des agents pathogènes peuvent être stimulés par la dopamine, qui fait partie des molécules secrétées au cours d’un stress. Chez la caille, un stress appliqué durant quinze jours a suffi à réduire la croissance et la ponte. « La volaille compense en consommant d’avantage d’aliment hypocalorique et modifie son comportement social (plus de coups de becs) », explique Christine Leterrier, de l’Inra de Nouzilly.
Le stress peut également avoir un impact sur la descendance.

Pour en savoir plus

Ces travaux ont été présentés lors des dixièmes Journées de la Recherche organisées par l’Itavi, l’Inra, l’Anses et le CTPA, du 26 au 28 mars 2013.

Contact : Laure Bignon, Itavi et Christine Leterrier, Inra de Nouzilly

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui