Réussir Aviculture 04 décembre 2014 à 08h00 | Par Philippe Guillet, chambre d’agriculture de la Sarthe

Quelques conseils pour réussir un parcours arboré en aviculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A. Puybasset

Pour une bonne exploration du parcours, les poulets ont besoin d’une protection contre le vent, de l’ombre, des repères et des guides, et une protection sécurisante au-dessus de la tête.

En sortie de trappe, sur 20 mètres de large, les végétaux ne doivent pas dépasser 1,50 mètre de haut pour assurer une bonne ventilation du bâtiment. Plus loin, il faut une alternance de zones de lumière et d’ombre, l’ombre ne devant pas dépasser 30 à 50 % de la surface.

Les différents éléments doivent être connectés entre eux et la distance entre deux zones arborées ne doit pas dépasser 15 à 20 mètres.

Il faut aussi laisser de la place pour le passage du tracteur.

Le choix des espèces est à adapter au contexte pédo-climatique, avec des essences variées aux floraisons étalées. L’implantation des arbres nécessite un décompactage à 40 centimètres et une protection, tout au moins au début.


Enfin, l’entretien est essentiel et peut nécessiter un recépage régulier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Actualités
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui