Réussir Aviculture 06 mars 2015 à 08h00 | Par Xavier Cresp

Pas une ride pour le poulet jaune des Landes

L'Association des Volailles Fermières des Landes (AVFL) fête l'année du cinquantenaire du poulet jaune en liberté, le premier Label rouge créé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce food truck sillonnera les plages landaises cet été.
Ce food truck sillonnera les plages landaises cet été. - © AVFL

Porté par les éleveurs landais, le poulet jaune, devenu Label rouge le 13 janvier 1965, en a fait du chemin en cinquante ans. En 1959, une poignée d'éleveurs visionnaires créent le Syndicat de Défense du poulet jaune des Landes, afin de structurer une production en proie aux aléas des marchés locaux. Six années plus tard, l'obtention du label leur ouvre de plus larges horizons. Cinquante ans après, malgré un contexte différent les témoignages des acteurs de la première heure réunis par l'AVFL montrent la permanence des objectifs : rechercher un revenu supplémentaire et créer une activité pour installer les jeunes. Produire de la qualité, se différencier, contractualiser la production et organiser la filière sont toujours d'actualité. Aujourd'hui, l'AFVL réunit 460 éleveurs dans trois groupements (Euralis, Maïsadour, Volailles d'Albret) qui produisent 7 millions de poulets jaunes abattus par FSO, LDC et Ronsard.

 

Évoluer en préservant les fondamentaux

 

Les techniques d'élevage et de la sélection ont évolué, tout en préservant le mode d'élevage bien particulier, en « cabanes » et en liberté pour que le poulet jaune des Landes s'affiche toujours dans la gastronomie haut de gamme.

Pour marquer l'événement, faire valoir son histoire et ses valeurs, l'AVFL a choisi de communiquer en rappelant l'époque des sixties. Autour d'un « food truck » aux allures des années 60, une campagne promotionnelle fera cet été le tour des plages. Les touristes pourront déguster du poulet jaune, découvrir son élevage, ses recettes, son mode de découpe. En alliant qualités gustatives et image de liberté, tradition et modernité, le poulet jaune des Landes n'a pas pris une ride.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui