Réussir Aviculture 23 septembre 2017 à 08h00 | Par Armelle Puybasset

« Ne laissons pas les autres parler de notre métier à notre place »

Lydie et Cédric élèvent des poules pondeuses en production biologique. Quand ils ne sont pas au champ ou dans les poulaillers, ils passent un peu de temps sur les réseaux sociaux pour mettre en scène leur métier, les œufs, leur passion...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lydie, en Bio dans le Loiret : "L'enjeu est de communiquer sur notre quotidien d'éleveur et de véhiculer un message positif auprès du grand public."
Lydie, en Bio dans le Loiret : "L'enjeu est de communiquer sur notre quotidien d'éleveur et de véhiculer un message positif auprès du grand public." - © Boussin

À la tête d’un élevage de 6000 poules pondeuses biologiques à Pers-en-Gâtinais dans le Loiret, Lydie Boussin est une twitteuse active depuis près de deux ans. Son compte @CedricetLydie compte 350 abonnés et elle y dépose très régulièrement des photos de son quotidien d’éleveuse, de travaux dans les champs, de réunions professionnelles mais également des @twittoeufs. Il s’agit d’une photo ou d’une vidéo mettant en scène des œufs en rapport avec l’actualité du moment : œufs en chocolat sur le convoyeur à Pâques, coquille remplie de muguet le 1er mai et autres clins d’œil à l’occasion du salon de l’Agriculture, de la nouvelle année… « C’est mon mari, Cédric, également agriculteur et très investi sur les réseaux sociaux, qui trouve l’idée lorsqu’il vient m’aider le dimanche pour le ramassage des œufs et on fait le montage ensemble. » L’objectif de ces tweets, présentés sous un trait humoristique, est aussi de toucher un large public et pas seulement le milieu agricole. « L’enjeu est de communiquer sur notre métier, de montrer notre présence au quotidien auprès de nos animaux et de véhiculer un message positif auprès du grand public. Il s’agit aussi d’aller à l’encontre des messages portés par les associations véganistes qui sont déjà très présentes sur les réseaux sociaux. C’est à nous de parler de notre métier, sinon d’autres le feront à notre place de façon erronée et partisane. »

Lire aussi "Créer du lien avec Twitter".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui