Terra 01 décembre 2017 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Montbéliarde, ils cultivent ses atouts

La race montbéliarde présente bien des atouts pour ses adeptes. Le syndicat Montbébreizh, fédérant éleveurs morbihannais et costarmoricains, l’a démontré mercredi dernier à Sérent. Une assemblée générale particulière, accueillant celle de la section grand Ouest de Jura bétail, coopérative d’insémination, juste avant la visite du Gaec Montbébreizh.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Il faut traire 80 vaches Prim’Holstein pour avoir la même marge brute qu’avec 65 Montbéliardes"
"Il faut traire 80 vaches Prim’Holstein pour avoir la même marge brute qu’avec 65 Montbéliardes" - © Claire Le Clève

"Il faut traire 80 vaches Prim’Holstein pour avoir la même marge brute qu’avec 65 montbéliardes". André Briend qui préside le syndicat de race a fait son calcul à partir des résultats compilés par Bretagne Contrôle Laitier Ouest sur 5020 élevages dans son Odit lait 2017. Et c’est au tableau qu’il pointe à regret les 52 élevages en race Montbéliarde pris en compte au regard des plus de 4 000 en race Prim "Holstein ou   [...]

 

» Lire la suite sur le site Terra

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui