Réussir Aviculture 15 avril 2015 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

Modernisation des installations avicoles de l’Anses Ploufragan

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Anses

L’Anses* de Ploufragan veut maintenir l’expérimentation avicole en mettant ses élevages à niveau. "Les derniers travaux de rénovation datent de 1998, explique Gilles Salvat, directeur du site de l’Anses Ploufragan. Ils sont techniquement inadaptés aux études et aux recherches à conduire ces prochaines années." Dans le cadre du contrat de plan État-Région, l’Anses de Ploufragan a déposé un projet de modernisation de ses installations avicoles expérimentales conventionnelles. Il associe l’Inra, l’Irstea, l’Itavi, Labocéa et Zoopole Développement. Baptisé Elephans, il vise à créer des unités expérimentales d’élevage, en phase avec les attentes sociétales (bien-être, intégration paysagère…) mais aussi économiques (faibles consommations intermédiaires, production d’énergie, meilleure productivité…). Il s’agira d’évaluer les conséquences des systèmes d’élevages du futur, économes, automatisés, connectés... D’un montant prévisionnel de 4 millions d’euros, Eléphans est financé par l’Anses pour 1,5 million complété par des fonds publics régionaux, nationaux et européens. Plusieurs bâtiments vétustes vont être déconstruits. Un bâtiment pour poules pondeuses sera rénové. Deux poulaillers neufs seront bâtis, l'un consacré au poulet de chair (1500 m2 répartis en six salles de huit parquets) et l’autre aux reproducteurs chair. Enfin, devraient s’ajouter une fumière de compostage et éventuellement une unité de méthanisation. Le projet pré-accepté est entré dans la phase d’enquête publique, indique Gilles Salvat.

 

* Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui