Réussir Aviculture 09 janvier 2016 à 08h00 | Par X.Cresp

Maïsadour maintient son cap pour hisser ses résultats

Dans un contexte économique difficile, la stratégie de diversification et d’alliance menée par le groupe coopératif Maïsadour porte ses fruits assurent ses dirigeants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le président Michel Prugue a jugé l'exercice 2014-2015 "correct"
Le président Michel Prugue a jugé l'exercice 2014-2015 "correct" - © Maïsadour

La recherche de gains de  compétitivité s’est traduite par  une progression de 2% du chiffre d’affaires 2014-2015 (1579 M€) et par l’augmentation de 9% de l’EBE (56 M€). « Les filières animales progressent, mais elles continuent à faire face à un contexte économique défavorable avec une consommation des ménages qui se tasse », précise Thierry Zurcher, directeur général.

Pour Fermiers du Sud-Ouest (14 % du CA du groupe), le retour à la rentabilité a été confirmé durant l’exercice. Tous les sites de transformation, Gers, Landes et Périgord sont en progression.

En devenant numéro deux du marché multi produits dans la gastronomie de luxe, MVVH Delpeyrat (un tiers du CA du groupe) poursuit l’amélioration de son outil de production et digère sa stratégie de croissance/acquisition. Pour Philippe Carré, son nouveau directeur général « la logique de filière doit valoriser au mieux le travail des sociétaires, tout en rationalisant nos outils de transformation.»

La cure de jeunesse effectuée chez La Comtesse du Barry, s’appuie sur une optimisation de l’outil industriel et sur la réévaluation de sa distribution articulée autour d’une soixantaine de magasins franchisés, le e-commerce et l’international.

Dans un marché du foie gras qualifié d’atone, de nouvelles formes de commercialisation sont recherchées pour doper la croissance des cinq activités gastronomiques (foie gras, salaison et jambon de Bayonne, saumon fumé, poisson frais, produits traiteurs).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui