Réussir Aviculture 04 janvier 2017 à 08h00 | Par P. Le Douarin

Le Thaïlandais CPF investit en Pologne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
SuperDrob a élargi son capital pour financer son développement dans les produits élaborés
SuperDrob a élargi son capital pour financer son développement dans les produits élaborés - © SuperDrob

Charoen Pokphand Foods (CPF) qui a l’ambition de « devenir la cuisine du monde » vient de faire un premier pas en Europe. Le 30 décembre dernier, CPF est entré au capital de la société polonaise SuperDrob à hauteur de 33% (49,5 millions d’euros).

Cet apport va permettre à SuperDrob de poursuivre ses investissements, notamment dans une usine de produits élaborés à Koluszki, près de Lodz.

Société familiale créée en 1993 par Henryk Lipka, SuperDrob est le septième opérateur polonais.

L’entreprise détient trois usines d’abattage et de transformation de poulets à Karczew, Lodz et Koluszki.

SuperDrob produit et commercialise du poulet entier et des produits élaborés (panés et charcuterie). Elle est présente sur les marchés internationaux (Chine, Royaume-Uni, Irlande, France, Belgique, Allemagne, Suisse) pour plus de 50% de son activité (727 millions de zlotys en 2015) (1).

CPF est l’un des plus grands groupes d’Asie du sud-est. Présent dans la volaille, le porc, la crevette avec des implantations dans 14 pays, le groupe réalise 14 milliards de chiffre d’affaires annuel à travers 30 pays.

Fin décembre 2016, CPF a acquis l’entreprise américaine Bellisio pour un milliard de dollars. Avec un chiffre d’affaires de 668 millions de dollars, Bellisio fabrique et distribue deux millions de plats surgelés par jour.

(1) Environ 165 millions d’euros

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui