Réussir Aviculture 11 janvier 2016 à 08h00 | Par P. Le Douarin

Le Synalaf inquiet pour le marché des oeufs Bio

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le secteur des oeufs biologiques subit régulièrement des crises de croissance, mais cette fois-ci l'oeuf bio devient un moyen de placer des oeufs issus de poules en cage.
Le secteur des oeufs biologiques subit régulièrement des crises de croissance, mais cette fois-ci l'oeuf bio devient un moyen de placer des oeufs issus de poules en cage. - © P.Le Douarin

Le Synalaf, syndicat de défense de l'aviculture biologique organisée en filière, alerte les organisations productrices d'oeufs bios sur le risque de surproduction à venir : « En 2016, le marché français ne pourra absolument pas absorber l'augmentation conséquente du nombre d'oeufs produits. »

Selon une enquête interne réalisée auprès de tous les opérateurs en filière, les effectifs de poules bios mis en place vont augmenté de 15 % durant l'année 2016 (+18% à partir de septembre 2015).

Le Synalaf est d'autant plus préoccupé que les prix de vente actuels sont jugés insuffisamment rémunérateurs pour la production et que la réglementation européenne à venir va peut-être peser sur les coûts. Sont en jeu la taille des élevages, l'alimentation 100 % Bio et l'origine bio des poulettes d'un jour.

Le Synalaf rappelle qu'il défend un modèle de développement « cohérent et durable », basé sur des bâtiments de 9000 places au maximum et des élevages de 18 000 poules. Or, des bâtiments de 12 000 poules voient le jour.

En 2014, le nombre de poules en activité, recensé par l'Agence Bio, était de 3,7 millions (+11%/2013), éleveurs indépendants compris.

L'Observatoire bio du synalaf (portant sur environ 70 % des poules) faisait état d'une production en hausse de 4% sur les neufs premiers mois de 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui