Réussir Aviculture 05 octobre 2012 à 17h19 | Par P. Le Douarin

Le président des éleveurs Doux en Bretagne démissionne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pierre-Yves Lozahic, toujours éleveur pour Doux en Côtes d’Armor 
« l’AEBFD devrait être là pour sauver les éleveurs plutôt que de préserver les intérêts de Charles Doux »
Pierre-Yves Lozahic, toujours éleveur pour Doux en Côtes d’Armor « l’AEBFD devrait être là pour sauver les éleveurs plutôt que de préserver les intérêts de Charles Doux » - © P. Le Douarin
Pierre-Yves Lozahic, éleveur à Le Merzer (Côtes d'Armor), a présenté sa démission de la présidence de l'association des éleveurs de Bretagne, fournisseurs du groupe Doux (AEBFD). Cela s'est passé le jeudi 4 octobre lors d'une réunion du bureau. L'éleveur s'en est expliqué le lendemain en conférence de presse. « L'AEBFD n'est pas une association de défense des intérêts des éleveurs, mais un comité de soutien à Charles Doux » résume l'éleveur, par ailleurs syndicaliste FDSEA. Cette décision est le résultat d'un long processus d'usure. Depuis le mois de juillet, une profonde divergence subsistait entre le président et trois des membres finistériens du bureau proches du groupe. Pierre-Yves Lozahic leur reproche leur manque de sens critique et d'objectivité, avec la volonté d'influer sur les 170 éleveurs dans l'intérêt de l'industriel. Depuis la création de l'association début juin, les éleveurs n'ont été réunis qu'une fois (le 19 juillet) pour se voir présenter les projets de reprise avec un net parti pris pour Doux. De même, le bureau a publiquement défendu le plan Doux à l'audience du 27 juillet. Ce bureau- mais pas son président- est en lien étroit avec la direction de Doux. Il n'a jamais contacté les repreneurs potentiels. Pierre-Yves Lozahic a cité en exemple l'association des éleveurs de Doux Chantonnay, « sans la pression desquels le versement de la moitié des créances n'aurait peut être pas eu lieu. » Il continuera à défendre de l'extérieur les intérêts des éleveurs, en tant que responsable syndical avicole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Actualités
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui