Réussir Aviculture 21 février 2014 à 08h00 | Par Xavier Cresp

« Le modèle économique de Maïsadour fait ses preuves »

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Maïsadour

Avec un chiffre d'affaires avoisinant les 1,5 milliard d'euros sur 2012-2103 et de 2 milliards à l'horizon 2020, Maïsadour est devenu un acteur national incontournable dans de nombreux métiers. Le 3 décembre, l'ex-directeur général, Thierry Blandinières, (devenu directeur général de In Vivo en octobre), expliquait qu'« il est indispensable de travailler sur un modèle économique amont et aval ajoutant une production à forte valeur ajoutée ». Et les stratégies d'alliances, notamment avec les acteurs régionaux, ont porté leurs fruits, notamment en aviculture.
Le nouveau site industriel de Saint Pierre du Mont, dans les Landes, marque le dynamisme du secteur foie gras. Ces derniers mois, l'accélération des mises aux normes au logement collectif de gavage (44 % du parc) témoigne de la confiance des adhérents. Numéro 2 de la volaille de qualité, Fermiers du Sud-Ouest (FSO) prévoit une progression de 7 % sur le prochain exercice. Après l'obtention du cahier des charges Poulet label rouge Liberté, plus de quarante bâtiments de 400 m2 liberté sont sortis de terre sur un objectif de 100 bâtiments.

- © Maïsadour

Si elle permet de dynamiser le bassin avicole historique, la compétitivité du pôle gastronomique MVVH crée aussi des relais de croissance. C'est ainsi qu'aux produits de la terre, le groupe ajoute désormais des produits de la mer, avec la marque Delmas.
Cependant, sur le court terme, garantir des prix à la récolte exceptionnellement hauts sur la campagne précédente et préserver la marge des productions animales ont provoqué une forte pression sur le pôle agroalimentaire. Les coûts de production en hausse ont été répercutés, mais ils ont pesé sur le résultat net, qui est passé de 12,3 à 2,5 millions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui