Réussir Aviculture 04 novembre 2013 à 08h00 | Par Xavier Cresp

Le maïs inerté, une technique à découvrir en élevage de canard mulard

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le grain « inerté » conserve 
sa fraîcheur initiale jusqu’à 
la réouverture du contenant.
Le grain « inerté » conserve sa fraîcheur initiale jusqu’à la réouverture du contenant. - © X. Cresp

La technique du maïs inerté est largement répandue dans la production porcine depuis les années 1950. Aujourd’hui, des éleveurs et des gaveurs s’intéressent à ce procédé, transposable à leur activité. Le grain récolté à maturité, encore humide (de 22 à 35 %) est stocké et conservé dans un contenant étanche à l’air (big-bag, silo souple ou rigide). L’oxygène présent au remplissage est consommé très rapidement par les microorganismes et remplacé par du gaz carbonique. Le grain est alors « inerté » et conserve sa fraîcheur initiale jusqu’à la réouverture du contenant. Récolter dans les meilleures conditions et maîtriser les conditions de stockage sont des facteurs essentiels pour garantir le processus d’inertage.

Pour en savoir plus

Voir article " En canard mulard, le maïs inerté limite les coûts alimentaires " dans Réussir Aviculture d'octobre 2013, n°190 p. 24-25. Gros plan sur un élevage des Pyrénées-Atlantiques qui expérimente le stockage et l’alimentation au maïs inerté.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui