Réussir Aviculture 21 août 2014 à 08h00 | Par Véronique Bargain

Le Cifog veut renforcer sa présence

Après une année 2013 difficile médiatiquement, la filière à foie gras s’engage pour valoriser et encourager les bonnes pratiques.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © BlogFoieGras

Malgré un contexte festif très morose, la consommation de foie gras a bien résisté fin 2013. « Avec 46 % ménages acheteurs, les consommateurs sont restés fidèles », précise Marie-Pierre Pé, animatrice de l’interprofession du foie gras (Cifog). Mais ils ont réduit les quantités, ce qui s’est traduit par une baisse des achats de 5,6 % en volume et de 4,6 % en valeur. Pour stimuler les ventes, les professionnels veulent sensibiliser et multiplier les instants de consommation avec de nouveaux produits. Un autre axe sera de développer les exportations. « L’Espagne reste notre premier débouché, mais les ventes en baisse resteront difficiles. » La conquête de nouveaux marchés export sera collective, notamment pour lever des freins techniques et sanitaires (Chine, USA, Brésil, Singapour).

- © www.lefoiegras.fr

Démarche Palmi G Confiance en septembre 2014


L’année 2013 a été une année médiatiquement difficile, avec plusieurs campagnes de dénigrement, dont celle de l’association L214. En réaction aux attaques sur internet, le Cifog va renforcer sa présence sur les réseaux sociaux. Dès septembre, la démarche Palmi G Confiance sera mise en place. « C’est une application de la Charte européenne adoptée par l’association Euro foie gras qui reprend les douze indicateurs du projet Welfare Quality », explique Christophe Barrailh, administrateur du Cifog. Une grille d’évaluation a été élaborée avec les organisations de production (formation des gaveurs, alimentation, confort, hygiène…). Volontaire, la démarche vise l’adhésion du plus grand nombre de producteurs. Enfin, après la suppression des aides aux logements collectifs, le Cifog a identifié deux pistes d’actions : l’agroforesterie pour les pré-gaveurs et les économies d’eau (donc d’effluents) en atelier de gavage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui