Réussir Aviculture 11 août 2017 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

Label rouge et bio, solides sur le marché volaille de chair 2016

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner
Sur le marché de la volaille de chair 2016, les volailles label rouge se maintiennent. Tel est le constat dressé par Eric Cachan, président du Synalaf, le Syndicat national des labels avicoles de France. Elles progressent même de 1 %, grâce au développement de 7 % en découpe (30 % des volumes totaux de poulets). En revanche, les fêtes étant tombées un week-end l'an dernier, les volailles festives reculent de 5 %. La volaille bio, « qui n’est plus une niche » observe Eric Cachan, progresse de 6 %, avec plus de 8 millions de poulets. Au total, la volaille sous signes de qualité pèse pour 70 % des achats en volume des poulets PAC (prêts à cuire) et pour 15 % de la découpe. L’exportation recule de 7 % en label rouge en lien avec l’influenza, mais le bio progresse de 13 %. Pour le président des labels avicoles français « l’avenir du label rouge est européen ». Un programme européen de communication sur 2018-2020 est prévu sur cinq pays, si le financement est accordé par l’UE en novembre 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui