Réussir Aviculture 13 juin 2014 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

La filière canard cherche un nouvel équilibre entre demande et offre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les consommateurs étrangers demandent à être rassurés sur le bien-être du canard de Barbarie qui reste une spécificité française.
Les consommateurs étrangers demandent à être rassurés sur le bien-être du canard de Barbarie qui reste une spécificité française. - © A.-M. Pierre / archives

La filière française canard de chair a connu de réelles difficultés en 2013, admet Gilles Guillet, le président du Comité interprofessionnel du canard (Cicar). Partie début 2013 avec un stock conséquent, elle a dû lever le pied des mises en place afin de rechercher un nouvel équilibre entre demande et offre. Fait encourageant, la consommation reste stable. Les opérateurs tentent de démocratiser cette viande avec des produits plus faciles à mettre en oeuvre. Le sujet de préoccupation est la pérennité d'un courant d'exportation pour 40 % des filets. Les consommateurs étrangers demandent à être rassurés sur le bien-être du canard de Barbarie qui reste une spécificité française. « Nous devons défendre notre modèle d'élevage qui permet de fournir un produit plus haut de gamme. »

- © P. Le Douarin

 

 

 

Enfin, pour rester compétitive, la filière aura besoin d'une génétique orientée sur le rendement filet, qui représente les deux tiers de la valeur. « L'année 2014 a démarré timidement pour les mises en place, mais nous espérons une amélioration », conclut
le président.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui