Réussir Aviculture 18 septembre 2013 à 14h53 | Par La rédaction

L’UGPVB suit les mises en place de poules de l’Ouest

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Yves-Marie Beaudet, président de l’UGPVB : « Les organisations
de production participantes devront respecter leur engagement. »
Yves-Marie Beaudet, président de l’UGPVB : « Les organisations de production participantes devront respecter leur engagement. » - © P. Le Douarin

Représentant 45 % de la production française d’œufs, avec 20 millions de poules pondeuses, les groupements adhérents de l’UGPVB réagissent face à la crise. Ils ont décidé de réduire les cheptels en place de 5 % pour une durée d’au moins six mois (jusqu’à janvier 2014). Yves-Marie Beaudet, président de l’UGPVB souligne que ces 5 % ont déjà été atteints grâce au prolongement de 4 semaines du vide sanitaire entre deux lots. Depuis ce mois, les mises en place hebdomadaires des poules sont centralisées par l’UGPVB afin d’établir un suivi des effectifs en temps réel. « Si les seuils jugés critiques sont dépassés, nous sommes résolus à prendre des décisions rapidement et s’il le faut à faire abattre des poules » ajoute le président. « Les organisations
de production participantes devront respecter leur engagement. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui