Réussir Aviculture 11 janvier 2016 à 08h00 | Par P. Le Douarin

L’Etat annonce 30 millions d’euros de plus pour moderniser les outils d’abattage/découpe

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Afin « d’amplifier la stratégie d’innovation des opérateurs du maillon abattage-découpe qui participe de la nécessaire reconquête de la compétitivité des filières animales », le gouvernement annonce une rallonge de 30 millions d’euros. Initialement dotée de 20 millions d’euros sur trois ans (2015-2017), l’enveloppe destinée à la modernisation des abattoirs et outils de découpe passe donc à 50 millions d’euros.

En 2015, quatre dossiers, dont deux en volailles, ont été retenus pour un montant de neuf millions d’euros. Les opérateurs avicoles sont :

- Celvia en Bretagne pour un montant de 3 millions d’euros (automatisation et augmentation de l’abattage et la découpe de poulets lourds),

- des sociétés Rémi Ramon et Sofral en Pays de la Loire pour 2,35 millions d’euros (automatisation de l’abattage-découpe et fabrication de produits élaborés).

FranceAgriMer est l’opérateur de cette opération pilotée par le Commissariat général à l’investissement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui