Réussir Aviculture 05 novembre 2013 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

En Vendée, un élevage vitrine pour la Ciab

La Ciab a profité d'un projet d'agrandissement porté par deux aviculteurs, géographiquement proches de Cap Elevage, l'organisation de production filiale de la coopérative vendéenne, pour suréquiper ces bâtiments neufs d'équipements nouveaux et créer un site de 4350 m2 qui sera suivi à la loupe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le poulailler haut de gamme de 1500 m2 est bétonné, chauffé par aérotherme, éclairé par led, équipé de pipettes et assiettes en nombre.
Le poulailler haut de gamme de 1500 m2 est bétonné, chauffé par aérotherme, éclairé par led, équipé de pipettes et assiettes en nombre. - © P. Le Douarin

« La Ciab avait ce projet en tête depuis un moment, explique Jean-François Brosset, en charge du développement du parc avicole de Cap Elevage, l'organisation de production filiale de Ciab. Le projet d'agrandissement des frères Emmanuel et Olivier Doucet a été l'opportunité que nous avons saisie. » C'était d'autant plus tentant que le site se trouve à Saint Fulgent, à quelques kilomètres de Cap Elevage et de l'abattoir de Arrivé-Maitre Coq, simplifiant le suivi et les visites. Concrètement, au premier poulailler de 1350 m2, démarré voici deux ans, se sont ajoutés deux bâtiments de 1500 m2, avec une conception et des matériaux plus sophistiqués. La coopérative a pris en charge le surcoût lié aux investissements innovants. Les partenaires fournisseurs ont également consenti des remises. En contrepartie, les éleveurs ont accepté de dégager du temps. L'accent a été mis sur le respect de l'environnement et l'adaptation aux conditions de travail (rapidité, facilité, organisation). À ce projet initial est venue se greffer une volonté pédagogique. Une salle de cours a été installée au pignon d'un des deux nouveaux bâtiments. Le site sera un lieu permanent de formation pratique pour les jeunes, en BTS de l'établissement des Etablières ou en CS avicole à l'Iréo des Herbiers.

Pour en savoir plus

Lire l'intégralité de l'article dans Réussir Aviculture d'octobre 2013. RA n°190, p. 26-27.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui