Réussir Aviculture 12 décembre 2013 à 08h00 | Par Pascal Le Douarin

ÉcoÉpandage en phase de lancement

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Epandage de fientes de volaille.
Epandage de fientes de volaille. - © G. Coisel

Les constructeurs Pichon et Rolland sont à l’initiative de la création du référentiel de certification ÉcoÉpandage, spécifique aux épandeurs de fertilisants organiques liquides et solides.
Les autres partenaires sont l’Irstea (ex-Cemagref), la chambre d'agriculture de Bretagne et VetAgro Sup.
La démarche vise à se différencier parmi les constructeurs et à segmenter le marché par le haut. Les matériels certifiés seront capables d’épandre avec précision, en apportant la bonne dose, suivant une répartition spatiale homogène, et en limitant le tassement des sols.

- © Irstea

Premières certifications début 2014


Huit points feront l'objet de vérifications par la plateforme Irstea de Montoldre, avec des exigences minimales à remplir : dose constante à vitesse constante, dose constante à vitesse variable, répartition transversale et longitudinale aux variabilités bornées, tassement des sols limité,notices d'instruction claires, aide à la mise en route de la machine, formation proposée aux utilisateurs. Les entreprises candidates seront auditées par un organisme certificateur.
Les machines certifiées bénéficieront d'un certificat de conformité et d’un identifiant ÉcoÉpandage.
Un site internet indiquera la liste des constructeurs et des machines certifiées.
Le projet, présenté au dernier Sima, a reçu un Innov’Space à Rennes et un Sommet d'Or à Cournon. Les premières certifications devraient être délivrées au début de l’année prochaine.

- © P. Le Douarin

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Aviculture de novembre 2013. RA n°191 p. 10 à 19.


Au sommaire :


p. 12 - Une qualité d'épandage à géométrie variable
Répartition longitudinale et transversale

p. 13 -  Aller vers des niveaux croissants de maîtrise
Pour atténuer les écarts de répartition

p. 15 - « La notice d'utilisation aide à parvenir aux objectifs »
Emmanuel Piron, Irstea

p. 16 - Un épandeur à hérissons simple et polyvalent
Chez Jean-Pierre Loubeyre

p. 18 - « Deux épandeurs pour couvrir nos besoins »
À la Cuma des Amis

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Actualités
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui