Réussir Aviculture 29 octobre 2015 à 08h00 | Par P. Le Douarin

Doux tourne la page Frangosul

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arnaud Marion « Doux SA n'aura jamais eu un euro à payer pour les opérations brésiliennes »
Arnaud Marion « Doux SA n'aura jamais eu un euro à payer pour les opérations brésiliennes » - © P. Le Douarin

Le groupe Doux a passé un accord avec JBS pour lui vendre sa filiale brésilienne Frangosul que celui-ci détenait déjà en location-gérance jusqu'en 2022, avec une option d'achat.


Frangosul passera sous pavillon JBS pour le réal symbolique, après avoir transité par une autre société durant un certain temps, précise Arnaud Marion, président du directoire de Doux.


C'est en mai 2012 que JBS était venu au secours de Doux Brésil, en proie à d'énormes difficultés financières. Avec 550 millions d'euros de dettes, Frangosul a failli être déclaré en faillite en avril 2014.


En neutralisant le lien financier entre Frangosul et Doux SA, puis en cédant la filiale avec la reprise des dettes par le repreneur, Doux est définitivement coupé du Brésil.


Et la bonne nouvelle pour Terrena, qui va acquérir Doux dans quelques semaines, c'est que la transaction se solde aussi par l'abandon de 68 millions d'euros dus par la maison mère à Frangosul.


L'accord a été validé en octobre 2015 par le Tribunal de commerce de Quimper.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui