Réussir Aviculture 07 avril 2016 à 08h00 | Par La rédaction

Carton rouge à l’aval de l’œuf

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Cronenberger

La moitié des 193 conditionneurs et metteurs en marché d’œufs enquêtés par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) ne respectent pas les normes de commercialisation. La répression des fraudes a mené 760 actions de contrôle dans des centres d’emballage de toute nature (de l’artisanal à l’industriel) et au stade de la distribution (GMS, grossistes, marchés…). L'enquête révèle un taux d’anomalie de 25 % dans les centres d’emballage avec un moins un manquement pour la moitié d’entre eux (187 manquements). Les points de défauts sont nombreux : étiquetage, allégations trompeuses, traçabilité, calibrage, date, marquage, registres. Plusieurs dossiers contentieux ont été établis. La DGCCRF mènera désormais une surveillance accrue sur ce secteur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Pourrait-on ouvrir le capital des élevages pour permettre d’investir ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui