Réussir Aviculture 27 novembre 2013 à 08h00 | Par Jean-François Olivier

Cargill, premier fabricant européen de nuggets

Fournisseur des produits McDonald's à base de poulet, sur son site situé près d'Orléans, Cargill Foods soutient la volaille française depuis vingt ans, mais sans risquer ses approvisionnements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Contrôle de la conformité des nuggets au cahier 
des charges McDonald's à la sortie du surgélateur.
Contrôle de la conformité des nuggets au cahier des charges McDonald's à la sortie du surgélateur. - © Cargill

Construite à Saint Cyr en Val, près d'Orléans, en 1993, l'usine Cargill assure la fabrication de 38 000 tonnes de nuggets et de spécialités panées de poulet. C'est la plus importante unité de ce type en Europe. À une exception près(1), ses produits sont majoritairement destinés à McDonald's, son unique client qui travaille avec un second fournisseur. Seize pays sont approvisionnés par le site d'Orléans, notamment les Pays-Bas, la Belgique, l'Italie, Malte, le Maroc, la Russie. La France représente 60 % des débouchés. Chez McDonald's, la part des plats à base de volailles y est aussi importante que celle des plats à base de boeuf. En vingt ans, le tonnage d'Orléans est passé de 17 000 à 38 000 tonnes, et l'effectif de 100 à 250 personnes. Une ligne est dédiée à la fabrication des nuggets et une seconde produit les spécialités panées utilisées dans les sandwichs et les salades. Le site vient de terminer un cycle de 12 millions d'euros d'investissements démarré en 2005, avec une part importante liée à la réduction de l'impact environnemental, rappelle Basile Tchikladzé, directeur des opérations de Cargill Orléans.


Cargill à l'origine du développement de Boscher volailles


À l'occasion des 20 ans de l'usine, célébrés fin septembre, Basile Tchikladzé a remercié les 200 éleveurs bretons et leur abattoir Boscher Volailles pour leur implication dans la fourniture de produits irréprochables. « Je me souviens de ma visite chez Bill Marsh, à Hereford dans l'Ouest de l'Angleterre, il y a déjà vingt-trois ans », explique Paul Lopez, directeur de l'abattoir breton. « Ensuite, nous nous sommes lancés dans la construction de l'abattoir à Mûr de Bretagne pour fabriquer ce qui allait devenir aujourd'hui notre coeur de métier. C'est à Saint Cyr que nous vous avons livré nos 500 premiers kilos de découpe de poulets. » Paul Lopez reconnaît ainsi « l'extraordinaire aventure de ces vingt années de développement de cette filière. Compte tenu de l'évolution des modes de consommation, les perspectives ne peuvent être que positives. Nous restons très attachés au développement des fournitures de volailles françaises chez Cargill ».



42 % des 
approvisionnements 
en France, mais 
des prix « décalés ».
42 % des approvisionnements en France, mais des prix « décalés ». - © Infographie Réussir

Achats en France malgré un surcoût


L'usine de Saint Cyr en Val consomme environ 17 500 tonnes de viande de poulet, dont 82 % de filet et 18 % de viande de cuisse. McDonald's privilégie désormais le filet. Seul le « Chicken Mythic » est composé de viande de cuisse. Avec environ 6000 tonnes achetées en France, ce qui représente 42 % de ses approvisionnements, l'engagement de Cargill est réel avec la filière française, estime Samia Martel, responsable grands comptes chez Cargill. D'autant que les prix de revient français sont décalés par rapport aux fournisseurs européens (32 % des volumes) ou brésiliens (26 % des volumes). La France est moins compétitive que d'autres fournisseurs européens. Il peut donc paraître surprenant que le principal fournisseur soit aussi le plus cher. « La répartition entre des zones géographiques éloignées répond à une diversification du risque, justifie Samia Martel. Si nous avions une région d'élevage unique, la mise en quarantaine de cette zone, en cas de crise sanitaire par exemple, entraînerait la rupture totale de nos approvisionnements. Nous ne pouvons pas nous permettre de stopper totalement nos livraisons. » Il existe aussi une raison plus terre à terre. Le cahier des charges, le même pour tous les fournisseurs, demande beaucoup de temps, d'efforts et d'implication de la part du fournisseur comme de Cargill. Plusieurs fois par an, des audits sont réalisés par Cargill et des organismes certificateurs indépendants.
Néanmoins, tout en exprimant la volonté de développer l'approvisionnement local, Cargill va prochainement référencer un nouveau partenaire français. Boscher Volailles devra composer avec ce concurrent situé hors Bretagne. C'est un challenge pour Paul Lopez qui veut développer son activité chez Cargill. Ce dernier ajoute que pour combattre la concurrence nord-européenne, « mon rêve serait de voir le logo « Volaille Française » apposé dans tous les restaurants et magasins français ». De manière à ce que le consommateur sache vraiment d'où vient ce qu'il consomme ou achète.


(1) Des nuggets non conformes au cahier des charges McDonald's sont vendus à des courtiers.

L'obsession des corps étrangers

 

Les consignes d'hygiène et de sécurité sont très élevées dans l'usine. En commençant par les matières premières. L'étiquette apposée sur chaque container de filets et de cuisses désossées en provenance de Boscher Volailles permet de remonter au producteur, au couvoir et même au sélectionneur en un temps record. L'usine est équipée de divers détecteurs : détecteur de métaux avant que les filets ou découpes de cuisses passent au hachoir et détecteur à rayons X une fois les nuggets surgelés et ensachés avant leur mise en carton. La détection à rayons X
et l'augmentation de la capacité de surgélation sont les deux gros investissements réalisés en 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Actualités
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui