Réussir Aviculture 05 juillet 2012 à 13h47 | Par P. Le Douarin

Abattage –transformation - 14 millions de créances des éleveurs Doux classées prioritaires

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Fin juin, les deux administrateurs judiciaires chargés du redressement judiciaire de Doux ont demandé aux deux juges commissaires d’autoriser le règlement aux éleveurs intégrés (1) des sommes dues le 1er juin. 650 éleveurs sont concernés pour 12 millions de rémunérations et 2 millions de factures de gaz à régler. Les associations d’éleveurs font jouer le droit de rétention. Ceux-ci cesseront leurs livraisons de vif et les mises en place, s’ils n’obtiennent pas la garantie du paiement. Ils réclament un déblocage le plus rapide possible. Cette somme devrait provenir du nantissement du dépôt de garantie de 15 millions entre les mains de l’affactureur GE Capital. Cette assurance de règlement permettrait aux éleveurs de négocier un prêt auprès des banques régionales, avec la caution des régions Bretagne et Pays de Loire.

(1) ceux en contrat avec SNC Doux élevage, SNC Doux Poussins, SNC Doux dindonneaux, SA Ballis, ou la SCA la Grande Colombie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Aviculture se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Tient-on suffisamment compte des mycotoxines dans les aliments composés?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui